Contactez-nous au 06 22 25 49 44
tashi.detchen@gmail.com

L'interprétation des rêves selon la médecine tibétaine

La médecine tibétaine est une tradition ancienne, riche et solidement établie. On y retrouve bien des aspects qui correspondent aux vues de la science occidentale. Le rêve est un phénomène que l’on ne peut ignorer. C’est pourquoi, je vais tenter de l’expliquer de façon raisonnée. Tout comme les fleurs, la fumée et les nuages sont des signes avant-coureurs des fruits, du feu et de la pluie, les rêves peuvent aussi être l’indication d’événements bons ou mauvais. Il est communément accepté que les effets naissent de causes lorsque les conditions appropriées sont réunies.

Les rêves sont principalement de deux types : bons ou mauvais. Mais il existe également des rêves particuliers aux individus et ceux qui sont communs àun groupe d’individus. Il y a les rêves aussi réalistes que la vie et ceux indirects, abstraits. Le Tantra Explicatif de médecine tibétaine classifie six types de rêves de la façon suivante :

Le premier type concerne les rêves qui sont cause par quelque chose que l'on a vu durant la journée, une impression visuelle consciente ou non. les rêve dont l'origine est un ou des sons entendus àl’état de veille ou encore des bruits extérieurs que l'on perçoit dans le sommeil et que l'on réincorpore dans le rêve. Les rêves causés par une sensation perçue dans la journée par exemple un toucher ou par les conditions dans lesquelles on dort : le froid induira des rêves de neiges ou de glaciers etc

Le quatrième type de rêve survient àla suite d'une prière ou d'un grand désir. Par exemple si l'on a très envie de voir telle ou telle personne ou d'obtenir un poste particulier, on rêvera de la personne ou de la position que l'on désire.

La cinquième catégorie est celle des rêves qui surviennent suite à une maladie. Lorsque l'on est malade, les éléments et les humeurs sont déséquilibrés en conséquence de quoi, notre conscience n'effectue pas son travail comme d'habitude.

Le sixième type de rêve a pour origine un sérieux désordre des humeurs et/ou des éléments. Il existe une explication très fouillée, comparable à une étude scientifique mais il n’y a pas assez de place dans un article comme celui-ci pour plus de détails.

Pendant le sommeil, les consciences grossières sont résorbées en la conscience de base. Cette conscience subtile, se déplace en chevauchant les vents subtils circulants dans les canaux subtils. S'il arrive que cette conscience se déplace vers la partie supérieure du corps (au niveau du cœur et au dessus) on se souviendra de nos rêves. Si la conscience se déplace dans la partie inférieures, (zone abdominale et membres inférieures) il ne nous sera pas possible de nous souvenir de nos rêves. Si l'on souhaite analyser les rêves, il nous faut considérer la période de la nuit au cours de laquelle ils surviennent : trois types d’effets apparaissent selon que le rêve se produit durant la première partie de la nuit, en deuxième partie (vers minuit) ou en troisième partie (au petit matin).

Le Tantra Explicatif dit que les rêves de la première partie de nuit et que l’on oublie ne porteront pas de fruit. Un rêve très clair dont on se souvient tôt le matin (àl’aube) portera des fruits (sera un signe, une indication de quelque chose). Vén. Lama Longdrol Rinpoche a dit que les rêves de première et deuxième parties de la nuit sont dus respectivement aux tendances habituelles (empreintes crées dans cette vie ou dans les vies passées) ou àl'influence d’esprits nuisibles. Que les rêves soient plaisants ou non, durant ces deux phases, ils ne porteront aucun fruit. De mon point de vue, durant la première partie de la nuit, le sommeil est plus lourd et les rêves rappellent les actions passées et les tendances habituelles. Il insistait particulièrement sur les rêves très clairs du petit matin. Durant la deuxième partie, un sommeil intermittent peut causer différents rêves qui ne porteront pas de fruit. A l’aube, quand l’esprit est plus clair, détendu et proche du réveil pour une journée de travail, les rêves, qu’ils soient plaisants ou pas sont considérés comme porteurs d’effets.

Maintenant, si l'on considère les résultats des rêves (selon une perspective médicale) le Tantra Explicatif dit que les rêves sont perçus à cause d’un blocage de la conscience mentale et que si le patient fait un rêve récurrent, cela signifie une mort proche.

Si l’on prend en compte les trois principales humeurs et leurs qualités respectives, selon la médecine tibétaine : rêver de bosquets, de monter un cheval ou d'une grande fluidité dans nos mouvements, est le signe d’un désordre de l'humeur air (loung) ; rêver de feu, de vêtements rouge, jaune, de moines, d’objets rouge, jaune ou de sang par exemple, indique des désordres provenant de l'humeur bile (tripa) ; rêver d’eau, de neige, de robes blanches, de paysages blancs indique des désordres provenant de l'humeur phlègme (badkhan).

Les rêves suivants indiquent la mort : chevaucher un buffle, un cheval, un cochon, un chameau ou un âne se dirigeant vers le sud. Rêver que nous sommes nu est le signe d'une mort par maladie chronique. Pour ce qui est des signes révélateurs d'une maladie : rêver de noyade indique la folie ; danser avec une personne décédée indique l’amnésie; rêver d’éclipse indique un trouble de la vision ; rêver que l'on est blessé par une pierre ou par bâton à la tête, ou encore rêver aux cinq organes des sens indique un désordre nerveux ou une tumeur; entendre une voix enrouée, rêver d’arête de poisson dans la gorge ou de difficultés à avaler est signe de problème à la gorge; un environnement noir indique des difficultés à respirer; rêver d’un poids sur la poitrine, ou encore rêver que l'on voyage en portant une lourde charge indique un désordre des poumons; rêver de feu, de beaucoup de flammes, indique un problème sanguin et un désordre du loung (vent); les activités en relation avec l’eau, comme d'être emporté par une rivière indique un désordre du foie, de la bile ou de la vessie; les nuages, le brouillard sont en relation avec un problème à l’estomac; être blessé par arme blanche, par flèche, est le signe d'un problème aux reins ou au bassin; chercher une salle de bain, avoir une relation sexuelle, indique un problème d’obstruction urinaire, d’un désordre du vent (loung) ou du phlegme (badkhan).

En résumé, voilà quelques exemples montrant la relation existant entre maladies et rêves. Ces exemples sont tirés des explications des traités traditionnels de médecine tibétaine. Que vous y ajoutiez crédit ou pas, j’ai révélé cela afin que vous puissiez en prendre connaissance. Pour conclure je dirais que pour tout bon médecin, il est capital de savoir interpréter les rêves. Pourquoi cela? Le Tantra Explicatif indique que l’ignorance des signes de mort empêchera les médecins de poursuivre ou de suspendre le traitement d’un patient Il est également utile pour un médecin qui souhaite se spécialiser de connaître les signes de mort.

Les rêves ne donnent que des indications qui peuvent être modifiées par la pratique du dharma que ce soit en récitant des mantras, en lisant les écritures ou par des pratiques de méditation. Examiner une maladie et son taux de guérison au moyen des rêves est bénéfique pour les médecins et selon l’opinion scientifique tibétaine c'est un sujet indispensable.