Contactez-nous au 06 22 25 49 44
tashi.detchen@gmail.com

Parrainage et aide aux tibétains

Moines de la maison de Hardhong

Nombreux sont les réfugiers tibétains en Inde qui demandent à Rinpoche son aide lorsqu'ils font face à de graves difficultés.

Vous trouverez ici quelques informations sur certaines de ces personnes.

Moines de la maison (Khangsen) de Hardhong à l'université monastique de Drepung Gomang étudiant pour devenir docteur en philosophie.



















A l'université monastique de Drepung Gomang les études de Guéshé se déroulent en 6 parties :
La logique (fonctionnement de l'esprit...)
Perfection de la Sagesse (les 4 nobles vérités ...)
Madhyamika
(vacuité...)
l'Abdhidharma Kosha (La loi de causalité, ...)
le Vinaya (éthique...)

Grâce à votre générosité, les moines de la maison (Khangsen) de Hardhong que vous voyez ici pourront poursuivre leurs études dans les meilleures conditions.

Si leurs histoires vous touchent et si vous souhaitez les aider, merci de compléter les informations ci dessous et de nous écrire à :

TSETCHEN KUNKYAB
15 rue des italiens
95 000 CERGY

Vos dons sont déductibles des impôts.
Pour recevoir votre relevé n'oubliez pas de nous faire parvenir vos coordonnées.

A l'université monastique de Drepung Gomang les études de Guéshé se déroulent en 6 parties : La logique (fonctionnement de l'esprit...) Perfection de la Sagesse (les 4 nobles vérités ...) Madhyamika (vacuité...) l'Abdhidharma Kosha (La loi de causalité, ...) le Vinaya (éthique...) Grâce à votre générosité, les moines de la maison (Khangsen) de Hardhong que vous voyez ici pourront poursuivre leurs études dans les meilleures conditions. Si leurs histoires vous touchent et si vous souhaitez les aider, merci de compléter les informations ci dessous et de nous écrire à : TSETCHEN KUNKYAB 15 rue des italiens 95 000 CERGY Vos dons sont déductibles des impôts. Pour recevoir votre relevé n'oubliez pas de nous faire parvenir vos coordonnées.

 

Tashi

 

Ce jeune garçon a perdu son père alors que sa mère était enceinte. Il a vécu quelques années à Nyetang au Tibet près de Lhasa, le village au dessus duquel se trouvent les monastères de Rinpoche.

Malgré les difficultés de la séparation, pour permettre à son fils Tashi, de recevoir une bonne éducation ainsi qu'une éducation en accord avec la culture tibétaine (apprentissage de la langue tibétaine…) sa mère, Tseten, l'a conduit en Inde.

Malheureusement, le jeune garçon est tombé malade et Tseten ne peut subvenir à ces dépenses supplémentaires. C'est tout naturellement qu'elle s'est tournée vers Rinpoche.

Si vous souhaitez aider Tashi à guérir et à obtenir une bonne éducation, vous pouvez le parrainer pour quelques mois ou faire un don ponctuel.

 

Jamphel Dorje

 

Ce moine porte le nom de Jamphel Dorje. Il est né au Tibet en 1962. Lorsqu'il était enfant, il a été forcé par les autorités chinoises à travailler comme berger dans les montagnes au dessus de Nyetang.

C'est pendant cette période qu'il a connu Rinpoche et travaillé à ses cotés. Par la suite lorsque la politique chinoise s'est adouci, il est devenu moine au monastère de Rateu.

En 2005 comme les conditions ne permettaient pas de recevoir des enseignements approfondis, il s'est enfui en Inde pour rejoindre dans le sud le nouveau monastère de Rateu et étudier la Philosophie Bouddhiste.

Il a repris contact récemment avec Rinpoche. Mais les nouvelles qu'il a donné ne sont pas très bonnes. Il souffre des conditions climatiques et est malade.

Si vous souhaitez l'aider à guérir et à poursuivre son chemin d'étude et de pratique, vous pouvez le parrainer pour quelques mois ou faire un don ponctuel.

 

Puntsok Yangtchen

 

C'est une nonne de 26 ans. Elle est née au Tibet dans une famille de paysan. Elle s'est échappée pour venir en inde en 1996. Depuis son arrivée elle a étudié 10 ans à Dreulma Ling à coté de Dharamsala.

Par la suite elle a été accepté à l'institut de Sarah, à Dharamsala, dont elle a obtenu le diplôme en Juin 2008. Désormais elle souhaite compléter ses études avec des cours d'anglais et d'informatique. Dans le futur elle voudrait aider le gouvernement tibétain.

Malheureusement elle n'a pas de revenus, elle a besoin de notre aide pour réaliser ses rèves.

 

Tenzin

 

Pour un Tibet moderne, contribuez à former l’élite intellectuelle de demain

Cette dernière, élève d’un excellent niveau scolaire et d’une éthique irréprochable, s’apprête à l'age de 18 ans, à intégrer la prestigieuse université de Chongqing dans la province du Sichuan afin d'y poursuivre ses études. Le coût de la scolarité est élevé pour la famille de Tenzin, ce qui rend notre assistance nécessaire. Pensons à ce que 1000 euros de frais universitaires représentent pour des habitants d’une région dont le revenu moyen est inférieur à 120 euros par mois !

La Chine et le Tibet de demain auront besoin d’un encadrement bien formé avec de solides connaissances intellectuelles et techniques afin de développer des compétences professionnelles au service du bien commun.

Il est essentiel que les jeunes Tibétains, ne soient pas une minorité ethnique de laissés pour compte et qu’ils puissent à l’avenir assurer eux-mêmes la direction des entreprises et institutions de leur région d’origine.

Il est également important pour eux de faire profiter l’ensemble de la République Populaire de Chine des apports spécifiques de la culture tibétaine et de la philosophie qui la sous-tend. Ainsi, en participant à ce projet éducatif, nous pouvons aider une étudiante tibétaine méritante à parfaire des études supérieures d'excellence et contribuer à l’épanouissement, en Chine et au Tibet, de conditions harmonieuses, pour le bien de tous les êtres.

Aider cette jeune étudiante est pour nous, étudiants du Dharma, une chance formidable d’accumuler des mérites en pratiquant la générosité.

Pour Tenzin, et tout ceux que nous pourrons aider par la suite, cela constitue une chance unique de recevoir une éducation de haut niveau, équivalente à celle de l’élite chinoise avec qui elle est appelée à étudier et œuvrer professionnellement.

La prestigieuse université de Chongquing la province du Sichuan forme des ingénieurs, des managers, des traducteurs…

Frais de scolarité

4 000 euros soit 1000 euros par an pendant 4 an Au bout de ces 4 années Tenzin est assurée d'obtenir un travail épanouissant et bien rémunéré.

Le Vénérable Mogchok Rinpoché propose à ses étudiants occidentaux de participer à l’éducation de jeunes tibétains vivant au Tibet et désirant se former dans les grandes universités chinoises.

Comment participer ?

C'est bien connu, les petits ruisseaux font les grandes rivières. Si vous souhaitez aider Tenzin vous pouvez participer en donnant quelques euros ponctuellement ou par un don plus conséquent, directement à Rinpoche ou par chèque à l'ordre de Tsetchen Kunkyab.

Les donateurs seront bien entendus informés périodiquement de l’avancement du parcours universitaire de Tenzin.